Background Image

Master CAWEB

Home  /  Formation  /  Master CAWEB

Master CAWEB

logo_unistra

Master Création et administration de sites web multilingues à l’université de Strasbourg
Septembre 2013 à Septembre 2015

Langues:
Anglais
Allemand

Qu’est-ce que le master CAWEB?

Le master CAWEB est un master professionnel proposé par l’université de Strasbourg. Il regroupe les langues et l’informatique à travers la création et la localisation de site web. La deuxième année de master s’effectue souvent en apprentissage pendant un an ou plus. Pour ma part j’ai effectué mon année d’apprentissage en tant qu’assistante Webmarketing pour le groupe SALM possédant la marque des cuisines Schmidt.

Liens-utiles555376d4ed321
Informatique:

De nombreux cours d’informatique sont proposé par le master CAWEB. Des cours de languages (HTML5, CSS3, Javascript, SQL ou encore Php) sont dispensés tout au long des deux années, nous permettant d’apprendre à construire un site, à créer et gérer des bases de données ou construire des applications. Il ne faut pas oublié également la partie référencement qui est très importante. Backlink, netlinking, Google Analytics, Google Adwords… Nous abordons tout ces sujets en profondeur et les appliquons régulièrement, au cours de la première années avec un stage de Webmaster et en deuxième année selon l’apprentissage choisi.

Webmarketing:

La gestion de projet et le webmarketing sont également deux domaines très utiles qui sont enseignés dans le master Caweb. Des cours de webmarketing, communication et image de marque sont dispensés ainsi que des cours de droits (droits d’auteur, droits du multimédia). Les cours de gestion de projet sont souvent réalisés sous forme de travaux à réaliser en équipe selon les différentes méthodes de gestion de projet (Scrum, Agile…). Le master dispense enfin des cours de community management.

Langues et localisation:

Des cours de langues sont également donnés tout au long du master en parallèle aux cours de localisation. La localisation consiste à adapter un site web à un pays cible. Il s’git donc de prendre en compte à la fois les problèmes linguistique que la traduction d’un site peut poser, mais également les problème culturels évitant ainsi les bad buzz. Nous avons travaillé sur les logiciels trados, Memo Q et Antconq.

 

Comments are closed.